Le chemin le plus rapide vers la richesse

5 avril 2010

Désire-t-on de l’argent dans le seul but de posséder plus d’argent? Bien sûr que non! L’argent constitue un moyen plutôt qu’une fin puisqu’il nous sert à combler une partie de nos besoins et de nos désirs.

À partir de ce moment, nous pouvons considérer que la richesse est une mesure relative plutôt qu’absolue. La personne la plus riche n’est pas celle avec le plus gros compte en banque mais celle qui peut le mieux satisfaire ses désirs.

Deux chemins vers la richesse se présentent alors à vous. Vous pouvez choisir de tenter d’obtenir toujours plus ou décider que pouvez mieux vivre avec moins. Sur quel aspect exercez-vous le plus de contrôle?

Le ratio cours/bénéfice (C/B)

24 mars 2010

[Note: ce ratio est aussi appelé price/earnings (P/E) en Anglais]

Comme nous avons déjà discuté dans l’article intitulé « Qu’est-ce qu’une action d’entreprise? », vous achetez les actions d’une entreprise dans le but de profiter de ses bénéfices à venir. De façon simple, le ratio cours/bénéfice indique le prix actuel du titre divisé par le bénéfice par action (BPA) dégagé durant la dernière année. Bien que les résultats passés ne soient nullement garants de l’avenir, ils peuvent toutefois s’avérer un indicateur intéressant.

Par exemple, si une action se transige 20$ et que son BPA est de 1$, son ratio cours/bénéfice est donc de 20.

20 / 1 = 20

Toutefois, si une action se transige 50$ et que son BPA est de 2$, son ratio cours/bénéfice est donc de 25.

50 / 2 = 25

Le ratio cours/bénéfice est un bon indicateur des attentes des investisseurs. Lorsqu’il est élevé, cela signifie que les investisseurs croient que les revenus de l’entreprise vont croître dans l’avenir et qu’ils sont donc prêts à payer plus cher relativement aux derniers bénéfices annoncés. À l’inverse, un ratio C/B faible signifie que les investisseurs croient que l’entreprise ne pourra pas maintenir ses bénéfices au dernier niveau annoncé. La prochaine fois que vous serez confiant qu’une entreprise a un avenir prometteur, prenez le temps de vérifier son ratio cours/bénéfice avant d’acheter. Si tout le monde pense comme vous, vous payerez sûrement très cher pour avoir votre part du gâteau! C’est ce qui est arrivé à plusieurs investisseurs durant la bulle Internet, tandis qu’ils étaient prêts à payer un prix exorbitant pour détenir des actions d’entreprises qui ne dégageaient que peu ou pas de bénéfices. Ces entreprises affichaient alors un ratio C/B très élevé qui ne s’est pas avéré à la hauteur des résultats espérés.

PS: Veuillez prendre note que les entreprises dont les résultats sont déficitaires n’affichent pas de ratio cours/bénéfice.

Qu’est-ce qu’une action d’entreprise?

23 mars 2010

Lorsque vous achetez les actions d’une entreprise, vous achetez un titre de propriété représentant une fraction de tous ses actifs actuels et futurs. Si l’entreprise a présentement 1000 actions en circulation et que vous en détenez une, cela signifie donc que 1/1000 de l’entreprise et de ses actifs vous appartient. Toutefois, ce type de propriété s’exerce un peu différemment de ce que l’on voit habituellement. Par exemple, le fait d’être propriétaire de 1/1000 de cette entreprise ne vous donne évidemment pas le droit d’exiger 1/1000 de l’inventaire ni de superviser les employés…

L’intérêt principal d’acheter des actions est de profiter des bénéfices que génèrera l’entreprise dans l’avenir. Cet intérêt se présente sous deux formes distinctes: la redistribution des bénéfices sous forme de dividendes et le gain de capital engendré par les bénéfices non répartis.

Effectivement, la première possibilité qui se présente lorsqu’une entreprise constate un bénéfice est de redistribuer celui-ci aux actionnaires sous forme de dividendes. Toutefois, il est très rare qu’une entreprise redistribue la totalité de ses bénéfices et rien ne l’oblige à verser des dividendes à ses actionnaires.

La deuxième possibilité est que l’entreprise conserve les bénéfices afin de les réinvestir dans son exploitation. Advenant ce cas, à quoi sert d’être actionnaire si vous ne recevez pas de dividendes? La réponse à cette question est bien simple: puisque vos actions représentent une part de l’actif de l’entreprise, l’augmentation de la valeur des actifs augmente aussi la valeur de vos actions.

Par exemple, dans le cas où vous détenez 1/1000 d’une entreprise possédant 1000$ d’actifs, votre part représenterait 1$. Si cette entreprise génère 1000$ de bénéfice net durant l’année suivante, elle possèderait alors 2000$ d’actifs. À ce moment, votre part représenterait donc 2$ au lieu de 1$.

Le bénéfice par action (BPA)

23 mars 2010

[Note: ce ratio est aussi appelé earnings per share (EPS) en Anglais]

Supposons que vous êtes actionnaire d’une entreprise et que celle-ci génère un bénéfice net annuel de 1 000 000$, s’agit-il d’un montant significatif? Comme dans pratiquement tous les volets de l’analyse financière, le montant doit être mis en relation pour en comprendre l’importance.

Pour connaître le bénéfice par action d’une entreprise, il ne suffit qu’à diviser le bénéfice net par le nombre d’actions en circulation. Par exemple, une entreprise générant un bénéfice net de 1 000 000$ et ayant 1 000 000 actions en circulation aura un BPA de 1$.

1 000 000$ / 1 000 000 actions = 1$ par action

La même entreprise générant encore un bénéfice net de 1 000 000$ mais ayant seulement 100 000 actions en circulaton aura un BPA de 10$.

1 000 000$ / 100 000 actions = 10$ par action

Ce ratio n’est que notre premier pas dans le domaine de l’analyse financière et sera réutilisé dans les prochains articles à venir, notamment dans l’étude du ratio cours/bénéfice.

L’investissement autonome en ligne

23 mars 2010

Je débuterai sous peu l’écriture d’une nouvelle série d’articles traitant de divers sujets touchant l’investissement autonome en ligne. J’aborderai différents aspects à prendre en considération lorsque vous décidez de gérer vous-mêmes vos placements par l’entremise d’un courtier en ligne. Je clarifierai aussi le jargon utilisé dans le domaine financier afin de vous aider à comprendre l’information mise à votre disposition pour que vous puissiez prendre des décisions mieux éclairées.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.